Voler pas cher

Si vous en êtes arrivé à lire cet article, c’est que vous êtes sans doute de ceux qui souffrent d’oblomovisme aigu et qui refusent toutes sortes d’aliénation au travail. Vous regardez donc d’un œil amusé les vagues de prolétaires qui retournent au casse-pipe. Si vous avez des enfants, vous vous en êtes probablement débarrassés fin août, ou alors vous êtes sur le point de le faire avec votre Tanguy qui va débuter son PhD en stylisme ongulaire à la mi-septembre. Si vous n’en avez jamais attrapés, tant mieux. Dans tous les cas, qui y a-t-il au monde de plus agréable que d’annoncer à vos amis que vous allez vous barrer six mois en Papouasie-Nouvelle-Guinée, alors qu’ils vont retourner servir des latte macchiatos dans des bars de chie, alors que la température chute drastiquement ?

Toujours est-t-il que voyager coûte cher, et que trouver des bons plans prends du temps ! Vous possédez sans doute davantage de cette seconde ressource, mais nous avons pris le soin de vous concocter quelques trucs et astuces pour vous faire gagner un peu des deux, avec un premier article consacré aux vols. Car voler pas cher, c’est possible. Il existe deux façons de procéder :

Passer par un site qui référence les bons deals

Le plus connu : https://scottscheapflights.com
Les autres :
https://www.secretflying.com
https://www.holidaypirates.com
https://www.ferienpiraten.ch

Les avantages : ces sites référencent les meilleurs deals ainsi que les erreurs des compagnies. Du coup, si on est réactif, on peut choper de supers plans (du genre Genève New York pour CHF 50.-)

L’inconvénient : il faut prendre ce qu’il y a, et donc être flexible.

Composer soi-même son voyage, en utilisant les agrégateurs

Le plus connu : https://www.momondo.com
Les autres :
https://www.google.fr/flights
https://www.skyscanner.com

Dans tous les cas, préféré les noms de domaine .com aux .ch, qui offrent généralement des billets moins chers.

Les avantages : vous pouvez composer vous-même vos voyages.

Les inconvénients : il n’y a pas toujours ce que l’on veut. Parfois, les vols très peu chers ont d’énormes escales et plusieurs changements.

Les astuces diverses

– Pensez à supprimer vos cookies d’une recherche à une autre, afin que les prix n’augmentent pas.
– Veillez à bien lire les conditions d’utilisation avant de passer commande, afin d’être sûr de bien avoir le ticket au prix indiqué.
– Pour les petits vols, pensez à utiliser notre astuce pour choper les bons sièges avec EasyJet
– Pour les très longs vols, investissez dans un casque à réduction de bruit. Ni le bruit du moteur, ni les chuintements du petit merdeux à l’arrière ne vous incommoderont plus jamais.

Et en cas de retards ou de vols annulés, sachez que vous avez le droit à une série de compensations financières pouvant aller jusqu’à 600 euros. N’hésitez pas à checker via la plateforme https://www.airhelp.com/fr pour voir si vous avez droit à quoi que ce soit.

Dans tous les cas, il faut être parer à l’éventualité de voyager dans des conditions pénibles, plus proches de celles de la livraison d’un colis FEDEX que d’un vol en business.